1. FLE / Français, AUTO-FORMATION

Comment améliorer la participation orale en classe?

Un article écrit par , Chargé de mission pédagogie numérique at Université de PAU et des Pays de l’Adour.

Chaque élève devrait avoir un temps de parole et de participation en classe. – Quelles formes de pratique peuvent rendre cela réalisable durant vos cours ?

See on fr.slideshare.net

  1. léo

    Je ne vais pas mettre tout le monde dans le même sac, mais malheureusement la grande majorité des professeurs en font partie.
    Depuis la maternelle jusqu’à l’université, la participation n’a jamais payé, du moins elle fonctionnait toujours pour les mêmes.
    Je me souvient encore de tout ces profs qui disaient sans arrêt qu’ils préfèrent nettement un élève qui participe (même si l’élève se trompe), qu’un élève qui travail bien mais qui reste toujours dans son coin.
    Tout ces profs qui promettaient en début d’année de toujours récompenser généreusement tout ceux qui participe par une très bonne note de participation.
    Malheureusement la plupart du temps c’était faux. Le prof se fâche si tu fais une erreur, c’était à base de : vous êtes déjà en terminal, vous êtes déjà en Master etc… et vous osez sortir une telle chose…
    Les camarades de classe n’étaient jamais très sympathique avec toi dans ce genre de situation.
    Mais tu te dis, de toute façon à la fin du semestre, génial tout ça va payer, donc on s’en fiche des remarques des gens.
    Et la bizarrement, tu te rend compte, que les chouchous, qui n’ont pas spécialement participé, les très bon étudiants qui n’ont pas spécialement animé les cours, sont récompensé d’une superbe note de participation, et toi tu te tape un 10.5 qui semble limite arracher l’âme du prof.
    Donc non désolé, mais la participation c’est NUL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    P.S : En prenant la décision de ne pas participer, cela n’a certes rien changé à ma moyenne, en revanche je ne subissais plus de moqueries
    Maintenant je peux comprendre qu’un prof trouve désagréable de récompenser un étudiant sous prétexte qu’il a beaucoup participé, mais qui visiblement ne maîtrise pas suffisamment son cours. Et c’est également embêtant pour lui de pénaliser un autre étudiant car il n’a pas trop ouvert la bouche, alors qu’il semble manifestement connaître le cours sur le bout des doigts eu égard à ses résultats à l’écrit.
    Mais dans ce cas, pourquoi vendre du rêve en début d’année avec cette fameuse « note de participation » !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème par Anders Norén